allien.jpg

::: serais-je moi aussi dotée de « l’humanité d’un bigorneau » ? J’avoue que je ne me parviens pas à me réjouir de la façon dont la France « est en train de changer », ni de voir une femme dont une trop longue captivité a peut-être altéré le jugement remercier qui n’est pour rien dans sa libération.

::: de temps à autres je tente de mettre à jour le très désuet, cacochyme et peut-être plus très utile labyrinthe, qui aura bientôt dix ans et ne propose même pas de flux rss (la honte!), en me demandant « à quoi bon » : il faudrait sans doute tout casser et rebâtir ... ou bien se résoudre à la fossilisation.

::: alors pour vivre avec mon temps et le web 2.0, et parce qu’il n’y a pas de raison pour que je n’ai pas moi aussi mon petit « univers » personnel, j’ai étoilé mon blogroll en quelques galaxies de flux : c’est une version beta pas très complète ni très bien rangée, genre juste après le big-bang ; je sais la bannière est kitsch, mais elle me plait bien ... et puis elle file la métaphore subaquatique ... et d'ailleurs je fais ce que je veux dans mon univers, non mais !… grâce à netvibes même les bigorneaux peuvent se prendre pour dieu.

::: j'ai localisé quelques univers parallèles chez Laure Limongi, François Bon, Silvère Mercier, ou Berlol : si vous en connaissez d'autres ou si vous aussi vous vous êtes pris pour dieu, faites passer l'info.

::: en post-scriptum, quelques autres univers parallèles : Pierre Ménard, bien sûr (merci F), Christian Jacomino, Émilie Breton, Christian Pujol, et, mis en ligne aujourd'hui, celui de Marc Pautrel.

::: erratum : lire ci-dessus Litor et non Berlol ; et si vous ne connaissez pas Litor allez voir à Berlol (je remarque tout de même, Berlol, qu'Hubert de Phalèse, s'il est partout, est selon son profil de sexe masculin, ce qui est désobligeant à l'égard de ses membres féminins !)