PHOTOGRAPHIE RETIREE
A LA DEMANDE DE SON AUTEUR

Je me demande pourquoi entendre de sa propre bouche sortir des mots prononcés par des autres est une chose si rassurante et bonne et si l'on peut quels mots de quels autres selon quelle qualité la plus - la qualité de qui. De qui choisir la qualité selon laquelle on peut vouloir entendre de sa propre bouche sortir des mots prononcés par des autres et que ce soit si bon si rassurant de qui choisir - les mots ça je me demande. (p. 55)

Moi de ma propre bouche j'entends souvent sortir des mots prononcés par des autres - des vrais autres - vrais dans la réalité mais aussi des faux autres - X déjà existants mais faux dont je décide - selon telle ressemblance telle qualité de devenir une sorte de copie mais en vrai - dans la réalité. Et c'est très amusant de pouvoir devenir la copie d'une sorte de faux autre - fausse mais en vrai - dans la réalité. (p. 56)

Je me demande pourquoi ça énerve tellement tout le monde quand on prend du plaisir à faire de sa bouche sortir des mots qui viennent de la bouche des autres et de quelle nature exacte est cet énervement. De quelle nature exacte est cet énervement ça vraiment je me demande de quelle nature - quand les mots qui sortent de la bouche nous rassurent - avec en eux les autres - soi les autres - et les rapports secrets. (p. 61)

Caroline Dubois, « Pose moi une question difficile », p. 51-67 dans rup&rud – l’intégrale – 1999-2004 (L’Attente, 2009)

Caroline Dubois est née en 1960. Elle a aussi publié :
- La réalité en face / la quoi ?, avec Anne Portugal (Al Dante, 1999)
- Summer is ready when you are, avec Françoise Quardon et Jean-Pierre Rehm (Joca Seria, 1999)
- Pose moi une question difficile (rup&rud, 2000)
- Je veux être physique (Farrago, 2000)
- Arrête maintenant (L'Attente, 2001)
- Malécot (contrat maint, 2003)
- C'est toi le business (POL, 2005)
et comment ça je dis pas dors (POL, 2009) qui vient de sortir et que je vais me procurer au plus vite !

::: la photo ci-dessus me plait bien et vient de la notice du cipM