Lire & Améliorer sa lecture

Comment en finir avec la subvocalisation ?

Par Albert - 5 minutes de lecture
Comment en finir avec la subvocalisation ?
Temps de lecture : 5 min

En finir avec la subvocalisation est une étape essentielle pour améliorer sa vitesse de lecture et de compréhension. La subvocalisation est le fait de prononcer les mots ou des phrases à haute voix ou en silence. Ce mécanisme inconscient ralentit considérablement notre lecture et nuit à notre capacité à assimiler un contenu. Dans cet article, nous allons examiner les différentes méthodes et astuces qui peuvent aider à surmonter ce problème et à améliorer ses performances.

Comment en finir avec la subvocalisation  ?

Qu’est-ce que la subvocalisation ?

La subvocalisation est une habitude qui consiste à prononcer des mots, des phrases ou des sons à voix basse sans les prononcer à haute voix. Cela peut être considéré comme un type de mouvement automatique des lèvres et de la langue qui accompagne la lecture, ce qui peut entraîner une lenteur et une fatigue mentale lors de la lecture.

Elle se produit lorsque les lecteurs font le lien entre le texte qu’ils lisent et leurs propres mots internes. Le processus peut aider à assurer que le lecteur comprend le texte, en particulier s’il s’agit d’un texte complexe ou d’un nouveau concept. Cependant, il peut aussi ralentir considérablement le processus de lecture et diminuer la quantité d’informations que le lecteur peut assimiler.

Elle est souvent associée aux mots qui sont plus difficiles à prononcer ou à comprendre, ce qui peut entraîner des difficultés supplémentaires pour les lecteurs dyslexiques ou pour ceux qui ont besoin de plus de temps pour traiter l’information. Il est également courant chez les personnes atteintes de troubles anxieux, qui ont tendance à se concentrer sur chaque mot individuellement et à répéter intérieurement ce qu’elles lisent.

Certains experts estiment que la subvocalisation est en partie responsable du temps supplémentaire nécessaire pour terminer une tâche de lecture par rapport à celle qui aurait pu être accomplie si cette habitude n’était pas présente. Par conséquent, le fait d’en finir avec la subvocalisation peut aider les lecteurs à accélérer leur vitesse de lecture et à améliorer considérablement leur compréhension du contenu.

De plus, les études montrent que les gens qui apprennent à contrôler leur subvocalisation sont capables d’améliorer non seulement la vitesse de lecture, mais aussi la concentration et la capacité de retenir plus d’informations. Les techniques pour réduire ou éliminer complètement la subvocalisation incluent des exercices tels que lire à haute voix ou en silence, apprendre à relire rapidement un passage sans que sa bouche ne bouge et apprendre à reconnaître les mots sans avoir besoin de les prononcer intérieurement.

Qui est plus touché par la SubVocalisation ?

Certaines personnes sont plus susceptibles que d’autres de présenter ce type de comportement – par exemple, ceux qui ont une faible aptitude en lecture ou des troubles anxieux – et elles pourraient avoir besoin d’aide supplémentaire pour apprendre à contrôler cette habitude. Les techniques cognitives telles que la relaxation profonde peuvent aider ces personnes à développer une meilleure concentration et une meilleure maîtrise du processus interne du langage afin qu’elles puissent apprendre à contrôler leur subvocalisation.

Certaines technologies modernes offrent également des solutions pratiques pour aider les lecteurs à améliorer leur concentration et à réduire leur subvocalisation. Les programmes informatiques spécialement conçus pour augmenter la vitesse de lecture en limitant l’utilisation des mots internes et en faisant appel aux stratégies visuelles telles que «lire par blocs» sont très efficaces pour aider les gens à améliorer leur vitesse globale de lecture sans sacrifier la compréhension du contenu.

Comment en finir avec la subvocalisation  ?

Comment arrêter de subvocaliser ?

L’une des méthodes les plus efficaces pour arrêter de subvocaliser est de se concentrer sur le mouvement des yeux pendant que vous lisez. Plutôt que de vous concentrer sur chaque mot individuellement, essayez de garder le regard dirigé vers le bas de la page et de formuler la phrase complète dans votre esprit. Vous devrez peut-être relire des passages plusieurs fois pour les comprendre complètement, mais cela vous aidera à éliminer le processus de subvocalisation.

Pour arrêter de subvocaliser, un moyen simple est de mettre un doigt devant sa bouche. Cela peut nous aider à nous concentrer sur le mouvement de lecture ou d’écriture et à éviter de subvocaliser.

Vous pouvez également essayer d’utiliser des techniques appropriées pour apprendre des techniques de lecture rapide. Ces techniques peuvent inclure des exercices visuels tels que la lecture par balayage, où vous balayez rapidement les pages avec votre regard et essayez de comprendre le sens général des phrases plutôt que chaque mot individuellement ; ou par le secteur, où vous lisez rapidement un nombre prédéterminé de mots avant de revenir au début du passage et recommencer. Ces techniques peuvent aider à améliorer votre vitesse de lecture et à réduire votre tendance à subvocaliser.

En conclusion, la subvocalisation peut être une lourde charge pour les personnes qui tentent d’améliorer leur vitesse de lecture. Cependant, en comprenant comment elle fonctionne et en mettant en pratique certaines techniques, il est possible de se libérer de l’emprise de cette habitude et d’améliorer considérablement sa vitesse de lecture.