Quotidien d'une femme

Quelle lessive pour culottes menstruelles choisir ?

Par Laura - 5 minutes de lecture
Quelle lessive pour culottes menstruelles choisir ?
Temps de lecture : 5 min

Une culotte menstruelle fait office de serviettes hygiéniques et tampons pour servir de protection pendant la menstruation. Elle se distingue des autres protections hygiéniques traditionnelles par le fait qu’elle est lavable et réutilisable.

Tout comme les autres dessous féminins, il est important de bien prendre soin des culottes menstruelles pour préserver leur durée de vie. En général, le lavage d’une culotte menstruelle est identique à celui d’une culotte normale. La différence est que le lavage d’une culotte menstruelle est précédé par un prélavage. Voici un guide complet sur la lessive à choisir pour le bon entretien d’une culotte menstruelle.

Prélavage d’une culotte menstruelle

Le prélavage est une étape très importante avant de procéder au lavage des culottes menstruelles. Il consiste à enlever le sang absorbé par la culotte afin d’éviter que celui-ci tache un autre vêtement pendant le lavage.

Le prélavage consiste à tremper les culottes menstruelles dans un récipient ou un lavabo rempli d’eau pendant quelques minutes. Il faut la rincer ensuite jusqu’à ce que l’eau froide soit claire. Attention, l’eau chaude va contribuer à un phénomène de dispersion du sang et va engendrer l’apparition des taches sur un tissu. Il est donc obligatoire de se servir uniquement de l’eau froide pendant le prélavage des culottes menstruelles.

Comme dans le cas d’une autre pièce de lingerie, il est aussi important de faire un prélavage avant d’utiliser la culotte menstruelle même si le produit est neuf. Cela va activer la capacité d’absorption de la culotte.

Lavage d’une culotte menstruelle

Pour rappel, on peut laver une culotte menstruelle soit à la main, soit en machine. Lequel choisir ? Faire le choix d’un lavage à la main, étant plus doux, va permettre de conserver le plus longtemps possible les fibres du tissu de la culotte menstruelle. Le lavage en machine permet de son côté d’enlever d’une manière plus efficace les bactéries.

Le lavage à la main se fait comme le lavage habituel d’un linge : on frotte la culotte menstruelle avec une lessive (en insistant sur la partie d’absorption) et on la rince ensuite avec beaucoup d’eau. Le lavage en machine, quant à lui, se fait à une température de 30 °C et peut être fait :

  • Par l’intermédiaire d’un filet de lavage, donc avec les autres vêtements ou sur le cycle délicat des linges sensibles ;
  • Sur un cycle délicat (la méthode la plus plébiscitée).

Séchage d’une culotte menstruelle

culotte menstruelle suspendue sur la ligne

L’utilisation d’un radiateur ou d’un sèche-linge est vivement déconseillée pour le séchage des culottes de règles propres. En effet, ces types de séchage vont abîmer les fibres des culottes menstruelles. Il suffit donc de faire sécher naturellement la culotte de règles.

Bien évidemment, faire sécher un linge à l’air libre va prendre beaucoup plus de temps par rapport à l’usage d’un sèche-linge ou d’un autre type de séchage. Il est donc plus pratique d’avoir plusieurs culottes de règles ou d’alterner avec les autres protections hygiéniques en attendant le temps de séchage, surtout si l’on a un flux de règles abondant.

Lessives à privilégier pour le lavage d’une culotte menstruelle

Le choix de la lessive joue un rôle essentiel pour pouvoir utiliser une culotte menstruelle le plus longtemps possible. En effet, l’usage des produits qui ne sont pas compatibles à la culotte va lui faire perdre ses capacités absorbantes.

Les lessives bio et neutres qui ne contiennent pas d’ingrédients controversés ou dangereux (le savon de Marseille par exemple) sont donc très appréciées pour laver une culotte de règles. Les lessives suivantes sont donc à bannir pour le lavage d’une culotte menstruelle :

  • Le bicarbonate de soude ;
  • Les lessives javellisantes ou avec conservateur ;
  • Le savon glycériné ;
  • L’adoucissant ;

Pour assouplir la culotte menstruelle et pour éliminer les mauvaises odeurs, on peut utiliser du vinaigre blanc. Pour préserver ses fibres, on peut aussi verser quelques gouttes d’huile essentielle.

Fréquence de lavage des culottes menstruelles

On peut laver directement la culotte menstruelle après l’avoir portée, mais elles peuvent également attendre quelques instants après l’usage avant de procéder au lavage. Cette fréquence de lavage des culottes menstruelles est en effet déterminée par le flux de sang, la durée des règles et du nombre de culottes en possession.

Les femmes avec un flux de règles abondant, si elles utilisent la culotte menstruelle en tant que protection principale, doivent avoir en leur possession au moins 3 culottes menstruelles et tâcher de les laver dès qu’elles sont imbibées de sang. Les femmes qui ont un flux de règles léger et qui possèdent plusieurs culottes menstruelles ou qui se servent d’elles en complément des serviettes hygiéniques jetables ou tampons peuvent attendre la fin des règles pour les laver ensemble en machine. Cependant, il faut noter que dans ce cas, il faut toujours prélaver les culottes menstruelles avant de les mettre de côté pour attendre le lavage groupé.

Les culottes menstruelles sont une innovation efficace pour les femmes. Elles sont disponibles en plusieurs modèles pour répondre à tous les besoins : flux léger, normal ou abondant et elles présentent effectivement plusieurs avantages.