Maman et enfants

À quelle vitesse peut-on rouler à trottinette électrique ?

Par Laura - 5 minutes de lecture
À quelle vitesse peut-on rouler à trottinette électrique ?
Temps de lecture : 2 min

Découvrez les limites de vitesse à ne pas dépasser à trottinette électrique, ainsi que ce qu’il faut savoir sur l’assurance d’un EDPM.

En 2019, la trottinette électrique est officiellement entrée dans le code de la route. Elle est catégorisée comme EDPM, Engins de Déplacement Personnel Motorisé, au même titre que les hoverboards ou gyropodes. En effet, afin de garantir la sécurité des usagers et des piétons, il était nécessaire de soumettre les trottinettes électriques à une certaine réglementation.

Petit rappel des règles à respecter :

  • Être prudent,
  • Ne pas conduire sous l’influence de l’alcool ou de stupéfiants,
  • Ne pas avoir d’écouteurs,
  • Posséder une assurance,
  • Ne pas circuler sur le trottoir,
  • Avoir plus de douze ans.

Le code de la route stipule que la limite maximale pour les EDPM est de 25km/h, et la trottinette électrique ne fait pas exception. Néanmoins, il faut noter que le code de la route décrit une « vitesse maximale par construction », cela signifie que la trottinette électrique doit être bridée à 25 km/h à la sortie de l’usine, afin qu’elle ne puisse pas dépasser cette limite de vitesse. C’est obligatoire pour circuler sur la voie publique.

Cette restriction doit être respectée, et ce même si les EDPM peuvent rouler sur des routes où la vitesse maximale autorisée s’élève à 50 km/h, dans le cas où emprunter une piste cyclable ne serait pas possible. Car rappelons que les utilisateurs de trottinette électrique doivent privilégier l’usage de piste cyclable à celle de la route.

La majorité des trottinettes électriques vendues sur le marché français respectent cette bride à 25 km/h, mais il en existe qui soient capable de dépasser cette limite. Dans ce cas, il est interdit de rouler avec sur la voie publique, à moins que l’engin ne soit homologué. 

Par ailleurs, pour l’anecdote, il existe des trottinettes électriques qui explosent ce seuil de limite de vitesse, le record étant de 85 km/h en vitesse de pointe, record établi par Dualtron Thunder.

Passons maintenant à la question de l’assurance. Comme indiqué plus haut, la trottinette électrique fait partie des EDPM, et nécessite de ce fait un contrat d’assurance. Le ou la propriétaire de l’engin doit d’ailleurs être assuré.e en responsabilité civile.

Si vous êtes un usager, l’assurance est obligatoire, et elle est fortement recommandée pour la trottinette afin de se protéger des risques de vol, vandalisme et dommages collatéraux. Ce type d’assurance est offert par des organismes comme la Maif, Matmut, Luko, etc.